AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, vous disposez de dix jours pour faire et finir votre fiche de présentation ! && n'oubliez pas que nous demandons quinze lignes complètes au minimum.
Essence de Folie revêt sa nouvelle version ! N'hésitez pas à donner votre avis ici !
Forum ouvert ce vendredi 15/01 (officiellement). N'hésitez pas à nous rejoindre, nous n'attendons plus que vous.
Venez vous recenser ! recensement n°1

Partagez | 
 

 Tranquilité loupée ! || ft Camille

Aller en bas 
AuteurMessage
Eliott W. James

avatar

Féminin messages : 44
inscription : 25/01/2010
âge : 28
jukebox : Elvis Presley✗
avatar : Pete Doherty

MessageSujet: Tranquilité loupée ! || ft Camille   Ven 29 Jan - 17:33

    Putain la lumière du jour ça fait mal aux yeux, Là je remercie Maxim, ce con avait pas fermé les stores, génial. De toute façon c'est pas ça qui va me faire bouger, me prélasser dans mon lit, qui n'est d'ailleurs même pas le mien, c'est ce que je préfère le matin. Sauf que … Ah putain il est 15h ! C'est quoi ce bordel ? M'asseyant sur le bord du lit, je zieutais le coin de la pièce. Des bouteilles empilées, ok je comprend mieux. M'étirant le plus possible, j'entreprenais le gros effort de me lever. Pof debout, un pied devant l'autre, voilà comme ça, parfait. J'étais dans le gaz complet, c'est rien de le dire. Arrivé dans la salle de bain, je retenu un crie étouffé : aaah. C'est rien, c'est l'effet que ça me fait quand je vois la gueule que j'ai en me réveillant. Je balançai un coup d'eau sur mon visage, j'attrapai mes fringues. Les premiers qui me venaient, de toute façon j'vais pas à un défilé ! Je ne sais d'ailleurs même pas encore où je vais mais j'avais pas envie de rester dans cette piaule qui puait le mec. Avant de partir, j'avalais quand même un truc à grailler. Parce que c'est pas que mais j'avais la dalle. Après mon encas, je retournais quand même dans la salle de bain. Vous savez, après s'être pris une cuite, la bouche pâteuse que vous avez... Et bin c'est pas très agréable ! Un lavage de dents s'imposait d'urgence. Attrapant ma guitare et un joint, je descendais au jardin du Luxembourg, là bas j'allais être tranquille et au grand air ! Ça va c'était pas trop peuplé aujourd'hui. Le métro est dégagé comparé à certain jour. Bien évidement y'avait encore quelques benêts qui chantaient ou jouaient de l'accordéon à l'intérieur des wagons... Personnellement je ne me rabaisserai jamais à ça. Encore dans les couloirs j'veux bien, mais là c'est fait trop, j'sais pas, mendiant ! En sortant, je marchais quelques petites minutes et repérais un banc une fois là bas. J'allais direct dessus. Allumant le joint, je commençais à gratter tranquillement. En générale personne ne viens faire chier, malheureusement aujourd'hui ça allait changer... Je testais de nouveaux accords, quand une nana qui passait devant moi, s'arrêta net, me regardant. Ouais ok, elle a quoi à bloquer comme ça elle ? Sans faire attention, je continuais mon truc. Mais elle avait décidé de rester plantée là, légèrement hargneuse. J'suis peut-être zen, mais faut pas trop me faire chier.

    Bon ok c'est quoi ton problème ma p'tite ?

    Si elle n'en avait pas, elle avait plutôt intérêt à passer son chemin. Non pas que je sois du genre violent, mais y'a des limites qu'il ne faut pas dépasser ou alors on en paye les frais. Je l'a fixais toujours d'un air mauvais. Si ça lui plait pas de croiser des gens comme moi elle n'a cas rester sur les Champs Élysée … A dévaliser les boutiques tel que Dior ou Guess ! Ahem. J'aime pas du tout quand on me regarde de haut.

    Bon la miss tu veux quoi ? J'te plais tant que ça que tu reste à me matter ?!

    Je secouais la tête d'exaspération en me replongeant sur mon instrument. Alors qu'elle s'adressa à moi, je relevais mes yeux sur elle d'un air passif, et lui crachai ma fumée à la gueule ...


C'est pas du grand art pour commencer désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille De Beauvois
admin ♠ elle n'est pas méchante, mais putain ce qu'elle est chiante
avatar

Féminin messages : 285
inscription : 26/09/2009
âge : 25
pseudo : idyllic.t
jukebox : 9 crimes -- damien rice

fiche du bon parisien.
relationship:
journal intime:
topics: open.

MessageSujet: Re: Tranquilité loupée ! || ft Camille   Dim 31 Jan - 20:23


    Une heure de l’après midi. Camille sorti de l’amphi’ les yeux explosés, à moitié endormie. Putain, que les cours se révélaient être méga long et chiant… encore plus lorsqu’on avait que dalle dormi la nuit précédente. En effet, la demoiselle avait passé la soirée chez un « amis » qui avait organisé un petit truc on ne sait pas trop pourquoi, ni en quel honneur. Mais bon tout les moyens sont bon pour faire la fête n’est-ce pas ? Sauf, qu’elle avait intérêt à se calmer là, elle n’avait pas le droit de redevenir la fille qu’elle était quelques années auparavant: celle qui était fêtarde à n’en plus finir, fumeuse excessive, alcoolique sur les bords et à la limite du junky… ah la déprime sérieux ca fait faire de ces trucs ! Je vous dit pas. Bref, passons.

    Ses cours s’étaient relativement bien passés, en même temps quand on y dors j’vois pas où pourrait être la peine ou la difficulté… Cependant, lorsqu’elle sorti, elle eut droit à une « dispute » en direct live avec une amie qui lui reprochait on ne sait trop quoi, ni comment. Camille avait été tellement out, tellement dans les choux qu’elle ne compris quasiment rien à ce qu’il se passa, qu’elle s’énerva aussi, pourquoi ? Allez savoir. Elle était en plus trèèès fatigué alors le résultat fut assez -pour ne pas dire trop et même beaucoup- chaotique.

    Ce fut donc à bout de nerf qu’elle envoya balader cette personne, énervée comme pas possible, elle sortit une cigarette de son propre paquet -je précise, ce paquet n‘est là que pour les urgences et les cas d’extrême stresse ou énervement n‘est-ce pas- son briquet fétiche et l'alluma. Camille fit nonchalamment quelques ronds avec la fumée avant de reporter son attention sur le « paysage ». Et oui, sachez que lorsqu’elle est énervée ou stressée elle a toujours besoin et envie d’aller se cramer les poumons avec une bonne clope -pour ne pas dire plusieurs- et d’un bon café bien noir. C’est la vie, c’est comme ca, faut pas chercher à comprendre. Ainsi, elle alla au café le plus proche, s’installa à la terrasse, commanda un café bien noir -vous savez celui qui vous réveille ou vous garde éveillé toute une nuit ! Oui ? Eh bien celui-ci même-, le bu d’une seule traite. En enchaine deux ou trois accompagné de cigarettes. Il était trois heure de l’aprèm lorsqu’elle écrasa sa dernière cigarette, toussa un bon coup, paya l’addition et se leva. Camille avait encore quelques heures à tirer avant de rentrer chez elle. Enfin, ses parents l’avait mise dehors ou plutôt lui avaient dit de ne pas se pointer avant 18h ils avaient ce qu’ils appellent si bien un « meeting » très important où ils allaient conclure un marché ou je-ne-sais-trop-quoi. En tout cas, c’était assez important pour mettre leur petite fille chérie dehors sans aucun scrupule, de peur qu’elle ne vienne tout faire foirer.

    M’enfin, c’était pas comme si elle était perdue, elle était à Paris ! Et Dieu seul sait qu’armé d’une carte de crédit remplie à bloc, monsieur tout-le-monde pouvait passer une après midi dès plus agréable. Ainsi, elle se dirigea vers le 6e arrondissement, pourquoi ? On ne sait pas trop, y’a de bon café à ce qu’on dit et puis y’a le jardin du Luxembourg aussi. Un beau parc bien vert la changerais un peu de ce paysage gris et morne. Camille marchait sans savoir vraiment où elle allait, elle marchait pour marcher, lorsqu’elle vit un personnage assez marrant et, ô mon grand dieu, différent de tout ces parisiens qu’elle côtoyait tout les jours. Elle avait sous les yeux l’archétype même du gars décalé, qui était là pour on-ne-sait-quelles-raisons, limite en décalage totale avec le paysage. La demoiselle n’eut pas tellement le temps de le détailler que le guitariste -ouais il avait une guitare à la main donc par déduction c’était un guitariste- qu’il réagit illico.

      e l i o t t ✖️ bon ok c'est quoi ton problème ma p'tite ?

    Bon d’accord, peut être qu’elle était restée plantée là à le regarder depuis plus longtemps qu’elle ne le pensait. Mais c’est bon, fallait pas non plus se sentir pousser des ailes ! Pour qui il se prenait celui là ! Waaa ! En plus, il ajoutait un petit regard méchant, j’vous dit pas.

      e l i o t t ✖️ bon la miss tu veux quoi ? J'te plais tant que ça que tu reste à me matter ?! Dit-il en secouant la tête genre exaspéré, reportant son regard sur ce truc qui lui servait de guitare alors que celle-ci demeurait muette.

      c a m i l l e ✖️ ouais ca doit être ca… non mais quelle agressivité. Chez nous on dit juste « hey » ou encore « bonjour » répondit-elle en levant un sourcil.

    Bon ok, elle se la jouait hautaine mais en même vu comment il lui avait parlé fallait bien qu’elle tente de le remettre à sa place ! Nan mais oh ! Ce p’tit merdeux releva ses yeux -encore plus explosé que les siens au passage, d’ailleurs ca ne devait pas être seulement dû au manque de sommeil si vous voulez mon avis- d’un air passif avant de lui souffler toute sa fumée à la gueule.

      c a m i l l e ✖️ abruti ! Lança-t-elle alors qu’elle se mit à tousser -hé pas de sa faute hein, elle était surprise ok. T'es du genre un peu con toi non ! ajouta-t-elle pliée en deux limite entrain de s'étouffer avec la fumée qu'elle avait respiré de travers.


    La demoiselle avait plus d'un tour dans son sac, vous pouvez me croire, ainsi elle en rajouta bien une bonne couche histoire de le faire flipper -du moins- essayer quoi. elle connaissait plutôt bien ce genre de gars et elle savait que ca n'allait peut être pas marcher mais bon qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas.


    h.s: maais non tais toi ! c'est très bien. && par contre, désolé c'est complètement nul mais j'avais pas d'idée pour relancer la chose --'


_________________

SO TAKE ME AS I AM, THIS MAY MEAN
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother, i'm a sinner, i'm a saint. i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essence-de-folie.forumactif.com
 
Tranquilité loupée ! || ft Camille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Tranquilité de l'Esprit (Samatha)
» BASSET de CHATEAUBOURG (Anne-Léonard-Camille), Préfet
» 14 juillet : Saint Camille de Lellis
» Les propositions détonantes de Camille Bedin pour les tables rondes publiques "Education" de l'UMP (03.11.10)
» pour mon frére, camille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
essence de folie :: Le Jardin du Luxembourg-
Sauter vers: